Du 12 au 23 juillet, 37 jeunes et adultes se sont retrouvés pour créer le grand spectacle du rassemblement, les décors, et les musiques.

L’un d’entre eux, Guillaume Sauvage, témoigne de ces deux semaines riches en rencontres, en joie, et en créativité.

Un groupe varié et talentueux

Parmi les participants, une bonne vingtaine de musiciens, six comédiens accompagnés de leur metteur en scène, des danseuses, des talents pour la décoration… Tous bien aidés par l’équipe d’intendance.

Les musiciens en pleine répétition

Devant Notre-Dame de la Garde, des jeunes du MEJ et des établissement scolaires ignatiens ainsi que des animateurs interprètent “Illumine”. Composée par Matthieu Cossiez, cette chanson sera reprise plusieurs fois durant le rassemblement “Au large avec Ignace”.

L’équipe Décoration n’était pas en reste :

Le groupe était très riche : les jeunes venaient littéralement des six coins de la France (avec tout de même une bonne part de bretons), beaucoup connaissaient déjà le MEJ et d’autres étaient scolarisés dans un établissement sous tutelle jésuite. Parmi les adultes, il y avait à la fois des prêtres jésuites, des jésuites en formation, des religieuses ignatiennes, une novice, des amis des jésuites, des personnes travaillant pour le MEJ et pour la Province des jésuites… bref, un groupe très varié.

Tous étaient accueillis dans l’Ecole de Provence, un établissement scolaire marseillais sous tutelle jésuite. Certains dormaient dans les salles de classe, d’autres sous tentes, d’autres à la communauté jésuite de Marseille…

Le but : créer le grand spectacle du dimanche

L’enjeu de cette session était de taille : monter de toute pièce le grand spectacle qui sera présenté le dimanche 31 au soir, au Parc Chanot, devant 8000 personnes.

En effet, une pièce a spécialement été créée pour ce rassemblement afin de partager au plus grand nombre l’expérience de conversion d’Ignace à partir de sa blessure à la bataille de Pampelune.

Chaque journée était rythmée ainsi : petit-déjeuner, prière du matin et échauffement collectifs via des jeux, répétitions (musique, danse, théâtre) et confection des décors, déjeuner, pause, répétitions, autres activités, repas et prière du soir.
Parmi les autres activités proposées, il s’agissait de découvrir la richesse de la ville de Marseille : du Vieux Port aux îles du Frioul, en passant par le quartier du Panier, les plages et les calanques… et des témoignages de personnes agissant auprès des jeunes en situation plus précaires.

 

A la fin de ces deux semaines un vrai esprit de groupe / troupe / orchestre s’est créé. Jeunes et adultes sont impatients de partager leur travail de haute volée à tout le monde !

Nous vous attendons nombreux au rassemblement !

Pour aller plus loin