Manuel Grandin est prêtre jésuite d’origine martiniquaise. Il nous parle de la spiritualité ignatienne : de quoi s’agit-il ? Que lui apporte-t-elle concrètement ?

J’ai eu l’impression de moins “subir” ma vie et dans ma relation avec Dieu, d’entrer dans un vrai compagnonnage : une relation vitalisante, vivifiante, dynamisante, pour de vrai.

Spiritualité ignatienne : de quoi s’agit-il ?

“Dans la spiritualité ignatienne, on nous aide à repérer les motions, c’est-à-dire les mouvements qui nous traversent, de manière à les apprivoiser.

Quelle est votre expérience personnelle de la spiritualité ignatienne ?

J’ai découvert cette spiritualité dans un moment où j’avais beaucoup de questions : sur ma vocation, dans le rapport à ma famille, à mes origines… Cette spiritualité m’a aidé à être plus intelligent, c’est-à-dire à faire plus de liens entre la complexité qui faisait ma vie, à découvrir que Dieu était du côté de la vraie vie, et à nommer les stratégies qui m’empêchaient de vivre vraiment et d’être authentique avec les autres.

Cette spiritualité continue de me nourrir parce qu’elle me rend plus attentif à ce qui est important, et à avoir une forme d’humilité pour repérer ce qui est difficile et demander au Seigneur sa grâce et sa miséricorde.

Pour aller plus loin